Cheesecake au Citron sans Cuisson

Qui rêve parfois de déguster un délicieux cheesecake au citron assis tranquillement au fond de son canapé ? Moi ça m’arrive (très souvent) !
Depuis longtemps, je suis une grande fan des cheesecakes et j’ai toujours eu peur de me lancer dans l’élaboration d’un tel gâteau. Finalement, j’ai découvert que l’on pouvait faire des cheesecakes sans cuisson (un peu moins long à faire qu’un cheesecake traditionnel). Verdict: non seulement c’est très facile à faire, mais en plus c’est dé-li-cieux ! Vous fondrez de plaisir rien qu’en voyant les photos ! Le cheesecake est fondant et crémeux, il a une très bonne tenue, il n’est pas trop sucré et on sent bien l’acidité du citron… C’est à essayer sans attendre !!!

Imprimer la recette
5 from 4 votes

Cheesecake au Citron sans Cuisson

Temps de préparation20 min
Repos au frais12 h
Type de plat: Dessert
Cuisine: American
Portions: 8

Ingrédients

Pour le biscuit

  • 150 g de biscuits natures
  • 70 g de beurre

Pour la crème au citron

  • 200 g de fromage frais
  • 200 ml de crème fraîche liquide ( entière ou minimum 30% )
  • 1 feuille de gélatine ( env 2g )
  • 1 gros citron et son zest ( ou 2 petits )
  • 90 g de sucre

Pour le glaçage

  • 2 citrons
  • 2 c. à soupe d’eau
  • 2 feuilles de gélatine ( env 2g chacune )

Instructions

Pour le biscuit

  • Réduisez les biscuits en poudre ou en tous petits morceaux, soit avec un mixeur, soit en les mettant dans un sac en plastique et en les écrasant avec un rouleau à pâtisserie. Réservez dans un bol.
  • Faites fondre le beurre et ajoutez le aux biscuits en poudre et mélangez bien.
  • Si vous utilisez un moule à charnière, vous pouvez verser votre mélange de biscuits directement au fond du moule, si vous utilisez un moule classique, mettez d’abord une feuille de papier sulfurisé. Aplatissez ensuite bien les biscuits au fond du moule en utilisant un verre par exemple. Il faut que la pâte soit bien compacte. Réservez au réfrigérateur.

Pour la crème au citron

  • Mettez un bol et vos batteurs au frais, ou au congélateur, ils vont vous servir à monter la chantilly dans un instant.
  • Mélangez le fromage frais et le sucre à l’aide d’un fouet pour que le fromage se détende bien.
  • Dans un bol d'eau froide, faites tremper quelques minutes la feuille de gélatine pour qu'elle ramollisse.
  • Faites chauffer dans une casserole le jus d'un citron entier et une fois qu'il est tiède/chaud, éteignez le feu et ajoutez la feuille de gélatine ramollie. Attendez quelques minutes qu'elle fonde et remuez bien avec une fourchette pour qu'elle soit bien dissoute.
  • Ajoutez le mélange citron/gélatine à la préparation de fromage frais et mélangez bien.
  • Montez la crème liquide en chantilly en fouettant la crème pendant environ 4 à 5 minutes. Une fois qu’elle est ferme, ajoutez la à la préparation fromage frais/citron, cuillère par cuillère en utilisant une spatule. Il faut mélanger doucement afin de ne pas faire retomber la crème chantilly.
  • Versez le mélange obtenu sur le fond de biscuit et réservez au frais.

Pour le glaçage

  • Faite tremper les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.
  • Faites chauffer dans une casserole le jus de deux citrons avec deux cuillères à soupe d'eau. Aux premiers frémissements, ajoutez les feuilles de gélatine ramollies et attendez qu'elles fondent. Remuez bien avec une fourchette pour qu'elles se dissolvent complètement. 
  • Eteignez le feu puis laissez refroidir le mélange une demi heure. Enfin, versez la préparation sur le cheesecake et remettez le au frais jusqu’au lendemain.

Notes

J’ai utilisé un moule à gâteau de 20cm de diamètre.
Il est préférable de laisser au moins toute une nuit votre gâteau au frais, le résultat en vaut l’attente !
Si vous êtes comme moi, une ou un fan de cheesecake, les recettes suivantes vous intéresseront sûrement :

Le cheesecake, un gâteau au fromage ??

Le fromage frais

Pour nous, francophones, cela peut paraître étrange. Un gâteau au fromage, vraiment ? Et puis forcément, on pense au Bleu, au Parmesan, au Gouda …(whaat?)

Alors voici une petite précision ! Non, je vous rassure, le cheesecake n’est pas fait à base de camembert et de brie hein ! C’est un délicieux mélange de fromage frais (qui n’a pas un goût très fort), de crème fouettée et de fruits ! Avis aux réticents des cheesecakes: je parie que vous n’avez pas encore goûté le mien! Une solution s’impose : faites ma recette et dites m’en des nouvelles !

Dans la recette, une fois le fromage frais détendu, il sera mélangé avec le mélange jus de citron – gélatine. Pour les feuilles de gélatine, j’utilise des feuilles qui pèse environ 1.8 à 2 g chacune. Elles font toutes environ ce poids là, mais par précaution vous pourrez toujours peser vos feuilles sur la balance pour être sûr qu’elles font le bon poids. Selon les pays ce n’est pas toujours le cas !

La crème fraîche

Il est important d’utiliser une crème fraîche liquide avec minimum 30% de matière grasse, vous pouvez aussi utiliser de la crème fraîche entière. Ceci est très important car c’est le gras contenu dans la crème qui va faire monter la chantilly !

Pour garantir que la chantilly monte bien, une astuce très simple est de mettre le bol et les batteurs au frais ou au congélateur ( plus rapide ) et ne les sortir qu’au dernier moment, car le froid aide aussi à ce que la chantilly prenne bien !

Vous pouvez venir voir mon article sur la Chantilly Maison, pour ne jamais la louper !

Un gâteau sans cuisson, comment ça ?

Pourquoi j’ai opté pour une recette sans cuisson ? Comme beaucoup de gâteaux, le cheesecake traditionnel va au four. Mais la cuisson est un peu longue et délicate. Les temps de cuisson diffèrent un peu selon les recettes. On peut trouver par exemple: « Enfournez à 210°C pendant 10 minutes. Puis baissez à 90°C, laissez cuire 1h à cette température. Puis éteignez le four et laissez y le gâteau pendant 1h. A la fin de la cuisson, placez le cheesecake 12h au frais et dégustez »… FINALLY ! Alors, d’une part, je suis beaucoup trop impatiente pour attendre tout ce temps ! Et d’autre part, ça fait beaucoup plus de risques de louper sa cuisson (j’ai des antécédents). Avec un cheesecake sans cuisson, on doit bien sûr passer par l’étape « frigidaire » pour que le gâteau prenne, mais pas par l’étape « four » c’est toujours ça en moins !

Avec un gâteau sans cuisson, on n’a donc pas de cuisson au four, mais quelques petites cuissons au feu, pour faire fondre du beurre par exemple. Au final, le gâteau n’a pas de cuisson longue au four et il peut être réfrigéré selon les préparations du gâteau. C’est souvent des recettes plus rapides, pour des petits plaisirs express !

Une base classique

La recette de mon cheesecake est plutôt classique, mais c’était une première et je voulais faire simple ! Il est bien sûr tout à fait possible de varier les ingrédients du biscuit et de faire avec d’autres fruits comme les fruits rouges par exemple, ou même avec du chocolat !

Dernière petite précision, on est d’accord que ce gâteau est un gâteau à tomber par terre mais TRÈS CALORIQUE ! Alors si vous avez peur de culpabiliser, vous pouvez toujours vous mettre sur votre vélo d’appartement en le mangeant…Ou alors tout simplement le déguster en appréciant la texture et les saveurs sans penser à rien d’autre ! (je vous conseille l’option numéro 2)